mai 2019 : 180.000 € suite à une morsure de chien

Notre cliente vient d’obtenir en appel une indemnisation de 180.000 € pour de graves préjudices causés par la morsure d’un chien.

En l’espèce, la victime avait accepté de garder le chien d’une de ses connaissances. Malheureusement, le chien a eu une réaction imprévisible et a grièvement blessé au visage son gardien.

La garde du chien ayant été transférée, nous ne pouvions agir sur la responsabilité du propriétaire du fait de la garde des animaux.

Nous avons donc obtenu la condamnation de l’assureur du propriétaire sur le fondement de la convention d’assistance bénévole. Ce mécanisme, assez peu connu, permet à ceux qui “rendent service” de percevoir une indemnisation si ce “service” leur a causé un préjudice.

L’indemnisation a donc été fixée à 180.000 €.