600.000 € pour une chute dans un supermarché

600.000 € pour une chute dans un supermarché

Une victime a chuté lourdement sur un sol glissant et non signalé d’un supermarché en 2012.

Après deux expertises et un jugement au fond du Tribunal judiciaire qui avait alloué 350.000 €, Maître François GABORIT vient d’obtenir de la Cour d’appel une indemnisation de près de 600.000 €.

En effet, suite à cette chute, la victime s’est retrouvée lourdement handicapée et a été contrainte à 50 ans d’abandonner son travail.

La Cour d’appel a constaté que la victime n’était pas inapte à tout travail mais a ensuite effectué une analyse poussée du marché du travail en relevant que les chances de la victime de retrouver un poste étaient très limitées et que l’indemnisation pouvait donc se fonder sur une perte de chance de 80%.

On rappellera que le supermarché ne proposait pas plus de 250.000 €.

Il était ainsi tentant pour cette victime dans le besoin, puisque sans emploi, d’accepter la proposition du supermarché de 250.000 €.

Mais si le rôle de l’avocat en droit du dommage corporel est bien évidemment d’obtenir la meilleure indemnisation, il doit garder à l’esprit que les procédures sont longues et que le temps peut constituer un handicap majeur pour les victimes.

Ainsi, s’il a fallu huit années pour obtenir une indemnisation, Maître François GABORIT a obtenu tout au long de la procédure des provisions qui ont permis à sa cliente d’attendre sereinement l’issue heureuse du procès.