L’assureur propose 7 millions € spontanément…

L’assureur propose 7 millions € spontanément…

Voici un dossier peu commun et qui mérite l’attention.

Notre client est victime d’un accident de la circulation courant 2020.

L’assureur accepte notre demande de missionner un expert indépendant et spécialisé et qui ne fait pas partie du réseau de médecins de la compagnie.

Lors de l’expertise, chacun s’accorde à reconnaître que la victime est gravement handicapée, y compris le médecin conseil de l’assureur qui, une fois n’est pas coutume, trouve que l’évaluation de l’expert est trop faible.

Dans les 3 mois suivant l’expertise, l’assureur, respectant ainsi à la lettre la loi de 1985, formule une offre d’indemnisation raisonnable et à la hauteur des préjudices de notre client.

Une transaction est donc conclue…mais finalement dénoncée par la victime dans le délai de 15 jours pour cause de poisson d’avril !